Quelques Chiffres

SUPERFICIE 49 035 km²
NB HABITANTS 5,5 millions
DECALAGE HORAIRE Pas de décalage horaire

Membre de la zone Euro, la Slovaquie est une économie ouverte, qui dépend beaucoup des investissements étrangers et des marchés européens. Plateforme de production pour les industries européennes dans les domaines de l’automobile et de l’électronique grand public, elle s’appuie sur un système financier robuste mais souffre d’une pénurie de main d'œuvre qualifiée, de chômage élevé et d’inégalités de développement considérables.

Bon à savoir

Langues parlées : slovaque
Monnaie locale : euro
Capitale : Bratislava

Les conditions pour partir en V.I.E en Slovaquie

Vous remplissez déjà les critères du Volontariat International ?
Alors, consultez le tableau en téléchargement ici :

· Si votre situation rencontre uniquement des ☼, vous pouvez tenter votre chance pour un V.I.E en Slovaquie. Votre candidature sera étudiée.
· Si votre situation rencontre au moins 1 X, 😬 la Slovaquie ne peut vous accueillir en V.I.E. Ne restez pas sur votre faim, continuez vos recherches ! D’autres destinations passionnantes sauront vous séduire ! 

Un doute sur votre éligibilité ? N’hésitez pas à nous contacter.  

Les conditions pour partir en V.I.A en Slovaquie

Pour partir en V.I.A en Slovaquie, assurez-vous de remplir les conditions d’accès au V.I.A .  
L'administration qui vous recrute se charge de votre titre de séjour.

Les codes culturels de travail en Slovaquie

S’il est une notion qui caractérise bien la culture de travail en Slovaquie, c’est le professionnalisme. En effet, les Slovaques sont connus pour leur sérieux dans le cadre professionnel. C’est donc cette qualité qu’il vous faudra émuler pour avoir de bons rapports avec vos interlocuteurs. Ce professionnalisme passe notamment par le respect de la ponctualité ou encore par votre apparence. Ainsi, pour faire bonne impression, adoptez un dress-code formel et soigné et arrivez impérativement à l’heure aux rendez-vous.

Pour faire affaire avec les Slovaques, il faudra vous armer de patience car construire des rapports de confiance peut prendre un certain temps. Amicaux mais réservés, ils peuvent se montrer méfiants avec vous, par peur de se faire avoir. Du coup, le premier contact est souvent un moment de test et va rarement au-delà des échanges de courtoisie. En revanche, une fois que vous instaurez de bons rapports, les Slovaques peuvent excéder vos attentes et faire preuve d’une grande coopération.

Pour briser la glace, prenez le temps d’échanger autour de sujets légers. Connaître quelques mots de slovaque ou complimenter votre interlocuteur sur la beauté du pays vous permettront d’établir de bonnes bases pour construire ensuite une relation professionnelle plus poussée. Par la suite, pensez à formaliser vos échanges par des comptes rendus mais aussi à faire preuve de proactivité. En effet, les Slovaques n’ont pas l’habitude de relancer leurs partenaires d'eux-mêmes. N’oubliez donc pas de prendre des initiatives afin d’éviter de perdre un marché ou de passer à côté d’une opportunité. 

Ces choses qui surprennent en Slovaquie

· Faites attention où vous mettez les pieds quand vous parlez de l’histoire du pays ! En effet, la Slovaquie a été intimement liée à la République Tchèque et la Hongrie, pour le meilleur mais aussi pour le pire. Longtemps province du royaume de Hongrie et plusieurs fois unifiée et séparée de la République Tchèque, la Slovaquie est, depuis 1993, complètement indépendante. Du coup, le sujet de la Tchécoslovaquie peut être sensible, mieux vaut éviter d’en parler au risque de gaffer !

· Vous serez peut-être surpris par l’architecture locale qui témoigne pleinement des aléas de son histoire. Bratislava est ainsi un mélange d’esthétiques et d’époques architecturales, parfois complètement opposées. Coexistent ainsi des bâtiments de l’époque communiste et des gratte-ciels modernes pour un résultat des plus saisissants !

· Le saviez-vous : la Slovaquie possède le nombre de châteaux par habitant le plus élevé au monde ! De quoi contenter les amateurs de patrimoine historique et culturel.

· Les paysages slovaques vous couperont le souffle ! Entre plaines et montagnes, villes et campagnes, nature sauvage et sources thermales mais aussi canyons, lacs et grottes, il y a de quoi faire.

· Il faut l’admettre : les Slovaques maîtrisent peu la langue de Shakespeare. C’est encore plus vrai si vous vous adressez à des générations plus âgées. Du coup privilégiez l’allemand pour communiquer ou mettez-vous carrément au slovaque ! Ne vous laissez pas intimider par les nombreuses consonnes et accents que comporte cette langue : apprendre quelques mots utiles de slovaque vaut le coup, ne serait-ce que pour illuminer la journée de vos interlocuteurs ! Dans le vocabulaire de base, on retrouve : Dobré ráno (bonjour), Ako sa máš? (comment ça va ?) et Ďakujem (merci).

· Depuis 2014, le réseau ferré national est entièrement gratuit pour les enfants, étudiant de moins de 26 ans, retraités handicapés ou veufs de moins de 62 ans et aux personnes âgées de plus de 62 ans. A condition bien sûr d’être citoyen ou résident permanent en Slovaquie !

· Les deux ingrédients phares de la cuisine slovaque sont le chou et les pommes de terre, qui sont déclinés dans de nombreuses recettes. Considéré comme le plat national de la Slovaquie, Bryndzove halusky est une préparation de petits gnocchis, de fromage de brebis (bryndza) et de lard. Le goulasch et le paprika ont également une place importante en cuisine. Goûtez aussi aux fromages slovaques :  la bryndza – un fromage frais -, les filaments du Korbáčiky et la Žinčica, une boisson à base de lait fermenté.

Offers by country :

Loading...

Follow us

>

Mon Volontariat International and you

Useful links