Tout savoir sur le Chèque Relance V.I.E

Dans le cadre du Plan de Relance et afin de favoriser l’embauche des jeunes talents, l’Etat a mis en place une aide financière dédiée aux entreprises qui recrutent des V.I.E : un vrai coup de boost pour votre candidature !

Comment ça marche ?

- 3 000 Chèques Relance V.I.E sont disponibles.
- Les Chèques Relance V.I.E sont attribués à l’entreprise, pour des missions démarrant avant le 1er novembre 2022 (la demande d'affectation doit être déposée avant le 30 juin 2022)
- Chaque entreprise peut recevoir 2 Chèques Relance V.I.E maximum (pour 2 missions V.I.E distinctes)
- Le Chèque Relance V.I.E est cumulable avec les aides régionales

---------------------------------------------------------

Qui peut en bénéficier ?

>> 🚀 Les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire), bénéficient du Chèque Relance de 5000€, pour toute nouvelle mission ou renouvellement de mission de 12 mois minimum, quel que soit le profil recruté.

>> 🌍 Toutes les entreprises bénéficient du Chèque Relance de 10 000€, à condition de recruter :

  • 🎓 un jeune talent titulaire d’un Bachelor, BTS Commerce International, IUT, ou toute autre diplôme Bac+2 ou Bac+3
  • 🏠 un jeune talent résidant dans un Quartier Prioritaire de la Politique de la Ville
    Un doute sur votre éligibilité ? 👉 Vérifiez votre adresse sur le site dédié

---------------------------------------------------------

📢 Tous les jeunes talents peuvent postuler !

Pour consulter les offres de V.I.E, rendez-vous sur la page dédiée. Vous pouvez aussi faire parvenir une candidature spontanée à l’entreprise qui vous intéresse. Dans les deux cas, n’hésitez pas à présenter le Chèque Relance V.I.E pour appuyer votre candidature !

Pour aller plus loin, téléchargez les outils mis à votre disposition :

Vous avez toutes les cartes en main pour créer votre mission V.I.E et concrétiser votre rêve !

La checklist avant inscription

Partir en V.I demande un peu d’organisation. Pour vous faciliter la vie, nous vous guidons étape par étape sur le parcours de Volontaire International : avant, pendant et après le départ.

Des questions sur le dispositif V.I.E, l’inscription et le recrutement ? Un doute sur les démarches à entreprendre ? Envie d’en savoir plus sur le quotidien de volontaire et l’après V.I ? Toutes les informations utiles pour partir en mission sont ici.

Je vérifie que je remplis les conditions d’éligibilité

- J’ai eu 18 ans et je n’ai pas encore 29 ans

- Je suis français et/ou ressortissant d’un pays de l’Espace Economique Européen.

- Si je suis de nationalité ou de double nationalité française, j’ai rempli les obligations de service national de mon pays.

- Mon casier judiciaire est vierge.

- Je vérifie également les mesures sanitaires mises en place par les différents pays en raison de la Covid-19. Certaines destinations imposent des mesures strictes pouvant aller jusqu’à l’obligation vaccinale. Pour tout savoir, c’est par ici.

Tout est ok ? Alors on continue !

Je m’assure que le V.I est compatible avec mes projets

Vous êtes salarié ou à votre compte ? Vous rêvez de poursuivre vos études ou de créer votre entreprise ?

Sachez que vous ne pouvez pas cumuler une autre activité en parallèle : le V.I est une expérience à vivre à 100% !

Je m’assure d’être prêt pour l’aventure V.I

Partir travailler à l’étranger : quelle formidable aventure ! Mais, c’est aussi un sacré challenge.
On s’éloigne de ses proches, on gagne en autonomie, on se confronte à une nouvelle culture.
Etes-vous prêt pour ce changement de décor ?
Si vous hésitez, pensez à regarder les témoignages d’anciens V.I.E et V.I.A pour vous projeter dans cette nouvelle vie !

La checklist pour candidater

Je m’inscris sur le site Mon Volontariat International

Vous avez vérifié dans “avant votre inscription” que le V.I était bien pour vous ?

Oui ? Pour accéder aux offres de V.I.E et de V.I.A, inscrivez-vous  via Gmail ou LinkedIn ou en renseignant vos nom, prénom, email et un mot de passe.

Je recherche la mission V.I.E ou V.I.A faite pour moi

Avant de plonger tous azimuts dans l’envoi de candidatures, faites le point sur vos envies et votre projet professionnel.

Vous ciblez une entreprise en particulier ? Pensez aux candidatures spontanées.

Vous êtes en stage ou en alternance dans une entreprise internationale ? Proposez de prolonger votre collaboration dans le cadre d’un V.I.E pour une mission à l’étranger.

Vous êtes attiré par un pays ? un secteur d’activité ? Vous hésitez entre un Volontariat International en Entreprise et en Administration ?

Triez les offres de mission V.I selon vos critères grâce au moteur de recherche.

Une mission vous tape dans l’œil ? Vous répondez aux attentes du recruteur ? Vérifiez que votre situation répond aux conditions d’accueil du pays de la mission. Et assurez-vous que la culture locale vous correspond ! De plus, il vous convient de vérifier que vous êtes en mesure de respecter les mesures sanitaires imposées par le pays de la mission et que vous retrouverez par ici.

Vous avez trouvé la mission qui va bien ? C’est le moment de convaincre le recruteur. Faites-vous confiance !

Je crée le CV et la lettre de motivation pour convaincre

Bien sûr, on bannit les envois en masse de CV ou lettres de motivation, façon copié-collé.

Pour sortir du lot, mettez en avant les arguments qui répondent aux besoins de la mission et aux attentes du recruteur. Pour cela, renseignez-vous sur le recruteur, le secteur, le pays d’affectation, l’offre…

Rédigez un CV qui se démarque :

- Osez mettre en avant l’originalité de votre parcours. Un profil atypique est un atout de taille pour les recruteurs, particulièrement dans le cadre du V.I.

- Valorisez toutes vos expériences pertinentes, même extra-professionnelles tout en restant concis.

- N’oubliez pas de mettre l’accent sur vos compétences linguistiques et votre expérience à l’international.

- Bannissez les fautes de grammaire et d’orthographe.

- Et surtout, surtout : restez authentique et ne mentez jamais sur votre CV !

Quant à la lettre de motivation, voyez-la comme une opportunité d’exprimer votre personnalité, votre motivation et votre passion dans un format plus libre.

- Concentrez-vous sur un fil conducteur et quelques idées fortes pour convaincre le recruteur.

- Pour la structure générale, vous n’aurez jamais tort si vous suivez le cadre “moi, vous, nous” mais n’hésitez pas à faire preuve d’un peu d’originalité.

- N’oubliez pas que la finalité de cette lettre est de donner envie au recruteur de vous rencontrer et d’en apprendre plus sur vous : elle se veut courte et percutante !

Je candidate à une mission

Fin prêt à postuler à une offre de V.I ? Renseignez votre profil complet et envoyez vos candidatures aux recruteurs.

Soyez patient, vous avez pas mal de champs à remplir. Compléter votre profil permet d’élargir la visibilité de votre CV aux autres recruteurs et de mettre en route votre dossier de V.I dès qu’une mission vous est attribuée.

Je prépare mon entretien avec le recruteur

Ça y est ! Vous êtes retenu en entretien pour la mission de vos rêves. La spontanéité, c’est bien. Mais arriver préparé c’est mieux. On vous livre quelques tips mais pour encore plus d’informations, consultez ce webinar dédié à la préparation d’entretiens.

Pour être sûr de trouver les bons mots et de surmonter votre stress le jour J :

- Faites des recherches sur l’entreprise, le marché, l’industrie…

- Travaillez votre pitch de présentation, souvent la première impression pour le recruteur

- Préparez-vous à répondre aux questions classiques et aux plus...incongrues !

- Attendez-vous aussi à être testé sur vos compétences linguistiques et sur votre esprit d’initiative. Après tout, l’entreprise doit pouvoir vous faire confiance à distance.

- Enfin, posez au recruteur les questions qui vous intéressent vraiment ! Un entretien n’est pas un interrogatoire mais un échange qui permet aux deux partis de tester leur compatibilité mutuelle.

L’interview est en Visio ? Pas de panique ! Ça ne change rien à la préparation. Articulez bien et portez votre voix. N’hésitez surtout pas à signaler si la connexion est mauvaise et à faire répéter votre interlocuteur.

En fin d’entretien, vous devez ressortir en ayant l’esprit au clair sur la mission et les attendus de l’organisation. Et, normalement, avec une petite idée de si l’aventure vous tente ou non.  N’oubliez pas de faire un mail de remerciement, en mettant l’accent sur ce que l’échange vous a appris et sur votre motivation.

Vous n’êtes pas retenu ? N’hésitez pas à demander des retours sur votre entretien. Cela peut vous aider à comprendre pourquoi le match ne s’est pas fait. 

Enfin, accrochez-vous ! La persévérance est la clé d’une recherche de V.I réussie.

La checklist avant le départ

Je signe la lettre d’engagement

Vous avez passé votre entretien avec brio et avez été retenu par l’entreprise pour le V.I.E de vos rêves. Bravo !

Vous êtes impatient de signer votre contrat de travail. En fait, ça ne se passe pas vraiment comme ça…

Il n’y a pas de contrat de travail entre vous et l’entreprise. Vous signez éléctroniquement une lettre d’engagement avec Business France. Ce document acte votre mission, récapitule le périmètre de votre action, le montant de vos indemnités, vos droits et vos devoirs, les modalités de prise en charge… Vous êtes alors engagé à accomplir votre mission telle que définie avec l’entreprise.

Pour le V.I.A, c’est une autre histoire. Là pour le coup, vous signez directement avec l’administration qui vous recrute.

Je m’engage sur mes droits et mes devoirs

Le statut public du V.I offre un cadre très sécurisant pour vous, votre famille, votre recruteur :

- Vous êtes accompagné par Business France jusqu’à la fin de votre mission.

- Vous êtes sous la protection de l’Ambassade de France dans le pays.

- Vous bénéficiez d’une couverture sociale adaptée au système de santé du pays.

- Vous percevez une indemnité exonérée d’impôt sur ce revenu en France.

- Vous bénéficiez d’un billet aller-retour entre votre pays de résidence et votre pays de destination.

- Le transport de vos bagages est pris en charge en fret à hauteur de 150 kg à l’aller et au retour.

En contrepartie, vous vous engagez à :

- Respecter le règlement intérieur de votre structure d’accueil, notamment l’engagement de discrétion professionnelle.

- Vous comporter de manière responsable dans le pays d’affectation.

- Déclarer vos déplacements à Business France.

- Communiquer vos coordonnées : pour votre sécurité, Business France a besoin de pouvoir vous joindre à tout moment.

- Transmettre à Business France les informations demandées : rapports de début et de fin de mission...

Je réalise les démarches nécessaires à mon départ

Entre le moment où vous êtes choisi par l’entreprise et le jour de votre départ effectif, au moins 2 mois vont s’écouler. Une période incompressible pour valider votre dossier et obtenir l’accord officiel de votre pays d’accueil.

Vous trouvez le temps long ? Profitez-en pour préparer votre départ ! 

Après la signature de votre lettre d’engagement :

- Ouvrez un compte bancaire en France pour vous permettre de recevoir vos indemnités. Si vous n’êtes pas résident français, anticipez bien ces démarches pour ne pas retarder votre départ.

- Lancez les démarches de VISA/permis de travail : prenez connaissance de la note pays communiquée. Si votre destination nécessite un VISA, engagez les démarches administratives avec l’entreprise qui vous recrute. Les frais d’obtention de VISA vous sont remboursés par l’entreprise sur présentation des reçus.

- Organisez le transport fret de vos bagages avec l’entreprise qui vous recrute ou Business France selon les modalités précisées dans votre lettre d’engagement. 150 kg de bagages sont pris en charge.

- Recherchez votre logement sur place sauf si l’entreprise s’en occupe : votre lettre d’engagement précise si l’entreprise prend en charge partiellement ou pas votre logement.

- Prévoyez vos billets de voyage avec l’entreprise qui vous recrute ou Business France selon le choix spécifié dans votre lettre d’engagement.

- Et si votre tendre moitié ou vos enfants vous accompagnent dans le pays de destination, toutes les démarches administratives qui le ou la concerne vous incombent.

Un mois avant le départ :

- Passez votre visite médicale auprès d’un médecin agréé par l’Agence Régionale de Santé et transmettez à Business France le certificat médical remis.

- Assurez-vous d’avoir reçu les vaccins obligatoires pour le pays de destination et d’être à jour de vos rappels.

- Prévenez les impôts, la sécurité sociale, votre mutuelle santé de votre départ à l'étranger.

- Si vous êtes inscrit à Pôle Emploi ou que vous percevez le RSA, vous aurez à suspendre vos droits avant votre départ.

72 h au moins avant le départ :

- Demander votre autorisation de déplacement sur votre espace personnel du site Mon Volontariat International. 

Je reçois une formation par l’entreprise qui m’a recruté

Avec le V.I.E vous avez droit à 182 jours maximum par an en France. Une période qui peut être utilisée par l’entreprise pour vous former et vous rendre opérationnel pour votre mission.

Ce temps de formation est variable d’une entreprise à l’autre. N’hésitez pas à contacter votre recruteur à ce propos ! 

J’assiste à la journée d’intégration

Avant votre départ, vous assistez à la réunion d’intégration organisée par Business France. Au programme de cette journée : une sensibilisation aux bonnes pratiques de sécurité et cybersécurité, les “do” et les “don’t” du V.I, la couverture sociale et santé pendant la mission, et des sessions de questions - réponses.

Le début d’une mission de volontariat international intervient toujours un 1er du mois. Si tout n’est pas en règle, votre mission peut être repoussée d’un mois.

La checklist pendant la mission et pour le retour à la maison

J'effectue sans attendre les démarches obligatoires d’arrivée

Vous êtes arrivé à destination ? C’est parti pour une aventure incroyable ! On vous laisse le temps de poser les bagages mais pensez aux démarches suivantes, indispensables à votre sécurité :

- Transmettez vos coordonnées locales à Business France via la fiche de renseignements à compléter directement dans votre espace personnel sur le site Mon Volontariat International.

- Enregistrez-vous en ligne au Consulat de France

- Si besoin, finalisez votre titre de séjour et transmettez la copie à Business France via votre espace personnel sur Mon Volontariat International.

- Communiquez votre rapport d’installation via votre espace personnel. Confidentiel entre vous et Business France, il permet de recueillir vos premières impressions et de solutionner rapidement les éventuelles difficultés que vous pourriez rencontrer. N’attendez pas pour nous informer. Mieux vaut, pour tout le monde, corriger le tir dès le départ !

Sans ces démarches votre indemnité pourrait être suspendue, alors n’oubliez pas !

Je signale tous mes déplacements

Vous serez amené à vous déplacer que ce soit pour réaliser votre mission, pour prendre vos vacances ou découvrir votre pays d’accueil lors de vos jours de repos.

Comme vous êtes sous la protection de l’Etat Français, ces déplacements :

- Font l’objet d’une demande incontournable de votre part, à effectuer depuis votre espace personnel sur le site Mon Volontariat International.

- Sont soumis à l’autorisation de Business France, qui vérifie que ce déplacement est sans risque d’un point de vue sanitaire et sécuritaire.

Attendez bien d’avoir l’autorisation de Business France avant de prendre vos billets. Ce serait dommage de les perdre !

Je pose mes congés

Vous avez droit à 2,5 jours de congés par mois de mission réalisé.

La prise de ces congés est, elle, soumise à l’accord de l’entreprise qui vous accueille.

Et encore une fois, si vous êtes amené à vous déplacer, il vous faut toujours obtenir l’autorisation de Business France.

Je n’hésite pas à demander de l’aide

Des inquiétudes dans l’exercice de la mission, un pépin de santé, ou simplement des questions ? Vous l’avez compris, Business France vous a pris sous son aile ! N’hésitez pas à contacter votre gestionnaire ou votre correspondant V.I.E qui vous aideront à trouver des solutions.

Besoin de conseils ou de réseau pour vous intégrer sur place ?  Mettez-vous en contact avec les V.I du pays en rejoignant le Club V.I.E et autres réseaux d‘expat. C’est toujours utile et sympa d’échanger avec des personnes qui sont dans le même bateau !

Envie de partager votre expérience ? Participez aux Grands Prix V.I.E organisés par Business France en racontant votre aventure en vidéo !

Après ma mission, je valide mon expérience de volontaire international

C’est le moment du retour !

Un mois avant la fin de votre V.I, vous recevez un livret qui vous guide dans vos démarches de fin de mission.

Deux documents sont nécessaires pour obtenir votre certificat d’accomplissement du V.I :

- un certificat médical obtenu auprès d’un médecin dans le pays ;

- votre rapport de fin de mission.

Pas d’impasse là-dessus ! Vous aurez besoin de ce certificat d’accomplissement pour retrouver vos droits à la sécurité sociale et valider votre mission auprès du régime de retraite.

J’actualise ma situation fiscale et administrative

Vous le savez, les indemnités perçues pendant le V.I ne sont pas imposables fiscalement en France. Pour autant, vous aurez à remplir une déclaration de revenus en France, et cela que vous soyez français ou européen. Référez-vous au livret retour ou aux FAQ pour être guidé dans cette démarche.

Pensez aussi à réactiver vos droits auprès de la Sécurité Sociale, de votre complémentaire santé, et du Pôle emploi… sauf si vous avez la chance, comme 92% des V.I, d’être embauché à l’issue de votre mission !

Je partage mon expérience

Les belles expériences sont encore meilleures quand on les partage ! 

Envie de raconter vos aventures, de parrainer des futurs V.I.E/V.I.A ou de garder contact avec des ex-V.I ? Rejoignez le “Club V.I.E” qui rassemble les anciens Volontaires Internationaux. Vous pouvez y adhérer gratuitement via http://www.clubvie.fr/.

Exprimez votre enthousiasme sur les réseaux sociaux et faites connaître les bénéfices du V.I. pour donner à d’autres l’opportunité de vivre cette expérience.

Pensez à valoriser votre expérience sur LinkedIn et dans votre CV : les missions de Volontaire International ouvrent des portes sur le marché de l’emploi et sont un tremplin reconnu pour une carrière internationale ! (Success story)

Espace actualités

Follow us

>

Mon Volontariat International and you

Useful links